Illustration scrippy ici

 

 

 

J'ai la responsabilité de mon bonheur. C'est toujours moi qui donne le sens aux événements et aux gens. Par exemple je suis belle, je suis laide, je suis fille de médecin ou fille de commis de bureau, je n'ai pas de pouvoir sur ces choses, elles me sont imposées a ma naissance et je ne peux rien y faire.

Mais, je peux choisir la façon dont je vais considérer ces choses et ne pas m'en servir comme excuses pour ne pas prendre action sur ma vie. Si je ne peux rien faire pour changer les données avec lesquelles je suis partie dans la vie, je peux toujours modifier mon attitude a leur égard et même m'en servir a mon avantage.

Je peux transformer ma vie si je le veux, modifier mon attitude face a des événements qui ne sont pas nécessairement de ma faute mais avec lesquels j'ai eu a vivre, et qui dans mon "ici et maintenant" n'ont plus leur place. Je peux me réapproprier le pouvoir de diriger ma vie, et de prendre la place qui me revient, qui me convient. C'est important de prendre la place qui nous revient, trouver sa voie,

"Deviens qui tu es". Cette maxime fait appel au courage et a la créativité.

Courage au sens ou on ne doit pas avoir peur d'écouter ce qui est au fond de nous et de prendre les moyens pour réaliser nos rêves les plus chers. Qu'on rêve de devenir premier homme d'état ou encore un pompier ce n'est pas ca qui est important, ce qui est important selon moi, c'est de vivre au dehors ce qui se passe en dedans de nous.

C'est en réalisant ce qu'on veut que notre vie prend un sens. On n'a pas à prouver qu'on est bon a qui que ce soit. Si j'essaie, dans mes choix de carrière par exemple de plaire a mon entourage en faisant ce qu'eux jugent bien et qu'au fond de moi je suis foncièrement malheureuse parce que j'étouffe mes aspirations, je n'emprunte pas la bonne voie. Je n'ai pas a faire pour les autres, a me justifier face aux autres, le plus important de tout ce n'est pas ce que les autres pensent de moi mais ce que Je pense de moi.

L'être humain est dynamique, il peut se créer une vie dans laquelle il se sent a l'aise parce que de façon générale on sait ce qui nous plait vraiment et si toutefois on ignore ce qui nous plait, et bien c'est en expérimentant différentes choses (métiers, professions, cours) que nous saurons si nous aimons ou pas.

L'important c'est de ne pas se fermer aux possibilités que la vie nous offre. Il faut exploiter ses talents, ses aptitudes, et se créer une image positive de soi. Faire de la vie son alliée et non son ennemie.

Johanne Cardinal - 1989

Retour à l'accueil